Nos vacances en Guadeloupe

Nos vacances en Guadeloupe

Vous l'aurez remarqué, cela fait plusieurs jours que le blog est inactif, il faut dire qu'où je suis la connexion internet est assez faible. Et si je réussis à publier ce billet, on pourra parler de réelle performance...

Mais c'est où d'abord ?

Nous sommes arrivés samedi dernier dans une petite maison noyée dans la végétation à Saint François en Guadeloupe. Ouverte sur la nature (et ses petits habitants... Nous en reparlerons...), la maison est grande, 3 chambres, une grande cuisine, un salon, 2 sdb, une graaaaaande salle de jeux pour les enfants pleine à craquer de camions, legos, playmobils en tous genres et une immense terrasse en teck. Et puis surtout, une belle et grande piscine qui ravit chaque jour les enfants (et leurs parents).

Cette maison cela faisait des mois que nous l'avions réservée. Comme ces vacances, que les enfants ont attendues avec tant d'impatience. À tel point que lorsque T. a quitté sa maîtresse la semaine dernière, celle ci m'a avoué que depuis près d'un mois, chaque jour, T. réussissait une manière ou d'une autre à glisser la "Guadeloupe" dans une phrase... Impatient je vous dis.

Et c'est bien ?

Oh oui, c'est tellement bien. C'est un tel bonheur de voir les enfants si heureux, si émerveillés par cette "maison qui ressemble à Koh Lanta", par les plages paradisiaques et leurs fonds d'une clarté presque absolue. C'est un bonheur immense de les voir observer les étoiles le soir avec Mister C., de découvrir de nouveaux fruits, des petits animaux, de jouer comme des fous dans la piscine jusqu'à la nuit tombée, et d'être tous les deux si à l'aise dans l'eau. T. sans brassards avec des mouvement de brasse presque maîtrisés et une volonté de passer son temps sous l'eau. Et son petit frère M. qui ne quitte pas ses brassards mais qui évolue comme un petit poisson dans l'eau sans être tenu ni par moi ni par papa.

Et vous faites quoi là bas ?

ON PREND LE TEMPS. D'abord les garçons ont mis 2 jours à se remettre du décalage horaire, avec un premier réveil le dimanche matin à 5h... Ça pique. Mais depuis, ils enchaînent les nuits de 12h pour notre plus grand bonheur. Ils se reposent, se remettent de leurs folles journées à courir et sauter partout.

On prend le temps, on se repose, on ne regarde pas constamment notre montre. On se lève quand on en a envie, on déjeune quand on veut, souvent face à la plage, on se parle, on rigole, on goute au rythme apaisant des vacances.

Nos journées se déroulent souvent de la même façon, les enfants profitent de la piscine le matin et nous des transats. Nous partons ensuite à la recherche d'une jolie plage calme (je vous recommande la plage du Bois Jolan, la plage de la Coulée, l'anse à l'eau, la plage des Raisins Clairs), et d'un petit coin pour déjeuner. Nous passons ensuite quelques heures à l'ombre des cocotiers et profitons de l'eau à 31 degrés et du sable blanc... Retour à la villa, quelques brasses dans la piscine puis l'heure des douches, des crèmes qui apaisent les petites peaux échauffées et du spray moustique...

De douces soirées s'ouvrent à nous, autour d'un punch et de quelques acras pour les plus grands, de jus de goyave et d'ananas pour les plus petits.

Et vous rentrez quand ?

Officiellement ou officieusement? ;) Pour les enfants, nous reprenons l'avion jeudi prochain. Ce qui n'est pas totalement faux. Ce qu'ils ignorent c'est que les vacances vont se poursuivre quelques jour encore ailleurs. Mais chut, c'est une surprise. Je vous en reparlerai bientôt (là bas, la connexion fonctionnera mieux ;) )

Je vous souhaite une belle fin d'année scolaire, des vacances riches et reposantes et vous dis à très bientôt :)

With love (and sun).

Elodie